KOEDO et la reine de l’Ekiben à La Défense !

Depuis cet été, les employés de La Défense convergent le midi vers Table Square, nouveau lieu chic et branché, situé en plein centre de la dalle piétonne, et offrant des univers gastronomiques multiculturels (Mersea, Daily Pic, Grillé, IT Trattoria…) dans un cadre exceptionnel : architecture d’intérieur soignée et magnifiques terrasses surplombées par les tours miroitantes de La Défense. Depuis le 2 juin, KOEDO et sa dynamique dirigeante, Esther Miquel, occupent l’un des angles de Table Square. La journée commence tôt par la possibilité de déguster un « ogura tosuto », une tranche de pain de mie japonais moelleux (fait maison) recouverte de beurre et de crème d’azuki. À l’heure du déjeuner la file s’allonge sur le parvis pour le fameux bento, à déguster sur place ou à emporter au bureau. Et le soir, en sortant du travail, Koedo se transforme en Izakaya, avec des petits plats à partager entre collègues autour d’une bière ou d’une bouteille de saké. Tous les plats – y compris les desserts et pâtisseries (chiffon cake marbré choco, crémeux au matcha…) – sont élaborés sur place, avec des produits frais, par les « Mama » japonaises constituant la joyeuse équipe d’Esther Miquel. La composition des bento (Super Complet, Poulet/Saumon, Végétarien…) varie chaque jour. Dès les premiers frimas, les clients pourront se réfugier à l’intérieur du restaurant et s’y sentir comme au Japon ! Mais il est encore temps de profiter de la vaste terrasse de KOEDO offrant une vue imprenable sur le Bassin d’Agam et l’Arche de La Défense. Après la gare d’Issy-Val de Seine, le restaurant de l’Île Saint-Germain, et le kiosque de la Gare du Pont du Garigliano, Esther Miquel, reine de l’Ekiben, à fond de train du matin au soir, continue tranquillement de suivre la boucle de la Seine, comme sur des rails !
Du lundi au vendrediKodeo – Table Square77/86 esplanade de La défense92400 Courbevoie


Photos Crédit & Source : Sophie Gallé Soas

Article précédentKei’s to go, burgers à l’espadon et salades de figues
Article suivantLe chef marseillais Ippei Uemura, star du Festival Omnivore