Meet my Mama…japonaise

Une première hier soir pour Sanae Sayama ! Sa première prestation « traiteur » via la start-up « Meet my Mama », lors d’un cocktail d’entreprise qui avait choisi un « buffet japonais ». Elle aurait pu opter pour un voyage culinaire en Iran, au Mali, en Indonésie, au Portugal… ou dans un autre pays dont sont originaires les « Mama » de cette structure tout à fait originale.
Fondée il y a un an et demi par Donia Souad Amamra, Loubna Ksibi et Youssef Oudahman, Meet My Mama est née du constat, par ces trois jeunes entrepreneurs, que la meilleure cuisine était « celle de leur maman ». Et que ces femmes qui cuisinaient pour leur famille, et n’avaient pas toujours trouvé leur voie hors du foyer, pourraient, grâce à leurs talents, sortir de leur anonymat et professionnaliser leur savoir-faire.
 
« Meet my Mama » se veut une sorte d’accélérateur permettant aux femmes qui, pour une raison ou pour une autre, ont quitté leur pays, de bâtir un projet. Elle les aide aussi à lever certains freins (manque de confiance en soi, barrière de la langue…) et leur propose aussi des formations : délivrance du certificat d’hygiène et de sécurité alimentaire, design culinaire, prise de parole en public… Tout un écosystème judicieusement pensé, permettant à des femmes de devenir indépendantes, de se rencontrer, de se motiver et d’offrir aux particuliers comme aux entreprises une cuisine authentique, joyeuse et « préparée avec beaucoup d’amour ».
 
Mais revenons à Sanae san. Hier soir, elle a régalé ses hôtes de bouchées vapeur, brochettes de torikatsu, mini onigiri, crèmes de tofu, choux au jasmin, petits cake matcha… et aussi parlé de son parcours, présenté la cuisine Washoku et décrit ses activités et ses projets : ateliers cuisine, chef à domicile, cérémonie du thé (www.atableavecsanae.com). Outre ce formidable tremplin que lui offre Meet My Mama, Sanae Sayama, se réjouit de ce monde qui s’est soudain ouvert à elle. Elle qui depuis son arrivée en France, il y a 10 ans, ne côtoyait pour ainsi dire que le milieu japonais parisien… De nouveaux horizons, de multiples rencontres et de nouvelles amies : des « Mama » mais surtout des cheffes bien décidées à ne plus se laisser voler la vedette !
 
 
Photo au centre : Sanae Sayama et Loubna Ksibi, co-fondatrice de Meet my Mama.
https://meetmymama.com/
www.atableavecsanae.com
 
 
 
Photos et source : Sophie Gallé Soas
Article précédentLa “SAKE WEEK” commence aujourd’hui !
Article suivantChampionnat de France de Sushi 2019 C’est le 2 avril, Porte de Versailles !