Charbon Kunitoraya, le nouveau restaurant de yakitori à Paris

Découvrez les délices de l’authentique cuisine de yakitori ! Le restaurant Charbon Kunitoraya vient d’ouvrir ses portes à Paris, proposant une nouvelle expérience à ses clients.

© Daï

Bien que yakitori signifie « poulet cuit » en japonais, le poulet n’est ici pas la seule vedette – comme le dit si bien son chef Masafumi Nomoto : « La France est si riche en produits tellement bons juste grillés, qu’il aurait été dommage de se limiter au poulet ». Le menu dégustation de Charbon Kunitoraya est ainsi composé de petits plats façon kaiseki, incluant des brochettes de Bresse, de bœuf japonais, d’anguille, de fruits de mer, ainsi que des ris de veau mariné aux algues frits et de pages de crabe grillées (selon la saison). Le repas est complété par une soupe d’udon chaude et une douceur française. La carte de boissons comprend une sélection de saké et de bières japonaises.

Le chef Nomoto et ses restaurants

Le chef Masafumi Nomoto est originaire de la ville d’Aki dans le département de Kôchi (Shikoku) au Japon. Il grandit dans le restaurant de udon Kunitoraya familial puis suit une formation en cuisine française avant de partir pour la France à l’âge de 20 ans. Séduit par Paris, il décide de retourner à ses racines en ouvrant son premier restaurant de udon à Paris, également nommé Kunitoraya. 30 ans plus tard, le chef Nomoto comptabilise trois autres adresses dans la capitale : il a également ouvert Udon Bistro Kunitoraya et Stand Tora, un bar lancé en septembre 2022 et Onigiri Bar Kunitoraya à la Maison de la Culture du Japon à Paris. A partir de janvier 2023, Kunitoraya devient Charbon Kunitoraya et se spécialise dans les yakitori.

L’histoire des yakitori

Au Japon, l’histoire des yakitori remonte au 18siècle, à l’époque Edo. Le poulet, découpé en petits morceaux, enfilé sur un pic à brochette en bambou et grillé, était un mets réservé à la noblesse jusqu’au début du 20siècle. Il faut attendre les années 60 pour que les yakitori se démocratisent, et soient consommées massivement au restaurant.
Bien que yakitori signifie « poulet cuit » en japonais, la Japan Yakitori Association admet cette dénomination pour toute viande proposée sous forme de brochette.

Charbon Kunitoraya
5, rue Villédo, 75001 Paris
Ouvert du mardi au samedi, dîner uniquement à 19h30 ou à 20h.
Réservation obligatoire sur le site : https://kunitoraya.com/reservation/
Menu unique à 120 euros

Article précédentSushi Robots en pleine progression
Article suivantWakaze lève plus de 7 millions d’euros en levée de fond de série B