KURA MASTER, 6e édition !

La 6e édition du concours Kura Master s’est déroulée le 23 mai à l’Espace Charenton (Paris 12e).

En quête de médailles et de reconnaissance hexagonale, les bouteilles affluent chaque année plus nombreuses du Japon, pour la plus grande satisfaction de Keiichiro Miyagawa, président du Comité d’organisation, et de Xavier Thuizat, chef sommelier de l’hôtel de Crillon et président du Jury : 1110 sakés – contre 960 l’an dernier – toujours répartis en 5 catégories, jugés par des professionnels du vin et de la gastronomie, tandis que leurs homologues du jury « Honkaku-Shochu & Awamori », présidé par Christophe Davoine, ont eu la tâche de juger 193 boissons réparties en 8 catégories (contre 164 pour 6 catégories l’an dernier). Grande première 2022, les accords « Fromage-Koshu ». Bernard Mure-Ravaud, à la tête de la Fromagerie des Alpages, à Grenoble, MOF et Champion du Monde des Fromagers 2007, a évalué les potentialités des dix meilleurs koshu (sakés vieillis) restés en lice, en termes d’accord avec des fromages qu’il avait lui-même sélectionnés. L’après-midi a été consacrée à un séminaire autour de la verrerie autrichienne Riedel. En direct depuis Tokyo, Wolfgang Angyal, directeur de Riedel Japan, a permis aux participants de faire l’éloquente démonstration de la différence entre l’utilisation d’un o’choko et d’un verre conçu spécialement par son entreprise pour les sakés de type dainginjô. Contrairement au o’choko qui fait ressortir l’alcool, l’acidité et l’amertume, ce verre permet de dégager les arômes, de guider le saké, d’en faire ressortir l’aspect soyeux et l’umami. Avant de céder la parole à Maximilian Josef Riedel, représentant de la 11e génération à la tête de la verrerie autrichienne fondée en 1756. Les résultats du concours Kura Master seront connus début juillet. Nous reviendrons sur cet événement dans le prochain numéro de France Sushi (à paraître fin août) dont le dossier sera consacré aux accords mets-sakés.

Source et photos : Sophie Gallé Soas

 

Article précédentL’Izakaya WAKAZE ouvre à Saint-Michel !
Article suivantVerrerie et gastronomie pour les Koshu KENBISHI !