Sugahara, verrerie de rêve

Lundi 20 janvier avait lieu à l’atelier DOMA une présentation de la verrerie Sugahara, en présence de M. Yusuke Sugahara, son Président.

« Le verre est vivant. » Tel est le moto de cette entreprise artisanale créée en 1932 à Tokyo. Verre soufflé, modelé… les créations de Sugahara ne sont pas sans rappeler celles des verreries italiennes que nous connaissons bien en France, la touche japonaise en plus. L’art de la table nippon est donc mis en avant à travers des formes et des teintes destinées à sublimer la gastronomie de l’archipel.
Mais travailler le verre, c’est aussi un moyen de rajouter une dimension supplémentaire aux ustensiles, grâce à la transparence et aux jeux de lumière. Ce n’est donc pas pour rien que des chefs étoilés comme Thierry Marx ou Gilles Goujon ont fait appel à Sugahara.

Parmi les pièces que nous avons particulièrement appréciées se trouve une collection de verres à saké. Long col, forme en tulipe… en tout pas moins d’une demi-douzaine de formes différentes, chacune dédiée à un type de saké.

Toutes ces créations sont présentées à l’atelier DOMA et disponibles à la vente aux professionnels, sur rendez-vous.

Atelier DOMA
17 avenue Ledru-Rollin
75012 Paris
Pour tout renseignement :
info@domapress.com

© Jess Grinneiser
© Jess Grinneiser
M. Yusuke Sugahara, président de la verrerie
© Jess Grinneiser
M. Yusuke Sugahara, président de la verrerie © Jess Grinneiser
Article précédentLes artisans d’Edo/Tokyo à Paris
Article suivantUn peu de saké avec l’andouillette ?