Pluie d’étoiles Michelin pour les chefs japonais

Record battu ! Ils étaient cinq en 2017, sept en 2019. Ils sont encore plus nombreux en 2019. Hier, 21 janvier, à la Salle Gaveau (Paris 8e), le Guide Michelin a présenté son édition 2019 et dévoilé la liste des nouveaux restaurants étoilés. Les chefs japonais de neuf restaurants parisiens ont été distingués :

Abri (75010), Katsuaki Okiyama
Accents (75002), Ayumi Sugiyama (pâtissière) et Romain Mahi
Automne (75011), Nobuyuki Akishige
ERH (75002), Keita Kitamura
L’ABYSSE (75008), Yasunari Okazaki
Pilgrim (75015), Hideki Nishi
Sola (75005), Kosuke Nabeta
Yoshinori (75006), Yoshinori Morie
Virtus (75012), Chiho Kanzaki et Marcelo Di Giacomo (pâtissier)

Cette année, le Guide Michelin a voulu mettre à l’honneur les pâtissiers, souvent oubliés, et rappeler l’importance du dessert dans la réussite d’un repas, et a distingué 30 pâtissiers, dont TOSHIYA TAKATSUKA, chef pâtissier du restaurant Kei (2 étoiles Michelin).
Retrouvez TOSHIYA TAKATSUKA (Kei) et sa passion pour les agrumes dans la rubrique « 1 chef, 1 produit » (p. 50-51) du numéro de France Sushi qui vient de paraître, ainsi qu’Ayumi Sugiyama (Accents) et sa recette poire, glace, topinambour, chocolat-caramel (p. 52-53). Enfin, dans ce même numéro, nous avons consacré un article « Initiative » à Yoshinori Morié (p. 14-15), nouvel étoilé !

Félicitations à Youlin Ly, patron des restaurants ERH et Sola, tous les deux distingués par le Michelin 2019, et à tous ces chefs japonais dont le talent et le succès nous réjouissent, à France Sushi Magazine

Photo : En haut de gauche à droite, Toshiya Takatsuka (Kei), Katsuaki Okiyama (Abri), Keita Kitamura (ERH), Ayumi Sugiyama (Accents), Yoshinori Morie (Yoshinori). En bas de gauche à droite : Kosuke Nabeta (Sola) et Romain Mahi (Accents).

© Sophie Gallé Soas
© Sophie Gallé Soas
Article précédentIwate, terres d’or et de trésors
Article suivantL’encens d’Awaji à Paris