Sakés et liqueurs de NARA à Workshop Issé

De Nara, qui fut la capitale du Japon au 8e siècle, on connaît surtout les fameux daims et les gigantesques temples, dont le Tōdai-ji, la plus grande structure en bois du monde, qui abrite le Daibutsu, un Bouddha en bronze de 15 m de haut. La préfecture de Nara, située au centre de la péninsule de Kii, au sud de Kyoto, offre aussi un grand choix de produits régionaux. Mercredi 2 octobre a eu lieu à Workshop Issé une dégustation de saké de Nara : un junmai daiginjo et un honjozo (ajout d’un peu d’alcool de distillation) de la maison Gojo Shuzo, puis un kijoshu (saké produit à base de saké et non d’eau) 4 ans d’âge, élaboré par la maison Nishiuchi Shuzo, ambré, doux et moelleux, servi avec du fromage à la crème de narazuke et du melon confit. M. Takeshi Yagi, de la maison éponyme, était lui venu en personne présenter trois liqueurs de sa fabrication : un nigori yuzu-shu, liqueur « trouble » de cet agrume japonais extrêmement parfumé, et un délicieux ume-shu. Cette liqueur de prune a une particularité : elle est élaborée avec la chair de fruits bien mûrs dont on extrait tous les sucs, et non, comme c’est habituel, par macération des prunes. M. Yagi avait aussi apporté une liqueur de prune et whisky fabriquée à partir d’un blend de whisky japonais. Une excellente entrée en matière, trois jours avant le début du Salon du Saké !
Workshop Issé (11 Rue Saint-Augustin, 75002 Paris) propose des dégustations privées d’initiation et de perfectionnement au saké.

Contact : epicerie@workshop-isse.f

Photo et source : Sophie Gallé Soas

© Sophie Gallé Soas
© Sophie Gallé Soas
© Sophie Gallé Soas
© Sophie Gallé Soas
Article précédentFrance Sushi 21
Article suivantSalon du Saké 2019, c’est parti !